apparoir

apparoir

apparoir [ aparwar ] v. intr. <conjug. : usité seulement à l'inf. et à la 3e pers. du sing. de l'indic. prés.>
• 1080; lat. apparere « apparaître »
Dr. Être apparent, évident, manifeste. Faire apparoir de son bon droit : en montrer l'évidence. Il appert de cet acte : il apparaît, il ressort, il résulte, il est constaté.

apparoir verbe intransitif (ancien français apparoir, du latin apparere, apparaître) En droit, être apparent. (Usité seulement à l'infinitif et à la 3e personne de l'indicatif présent : il appert.) ● apparoir (homonymes) verbe intransitif (ancien français apparoir, du latin apparere, apparaître)

⇒APPAROIR, verbe intrans. défectif.
[Usité seulement à l'inf. avec le verbe faire (cf. B 1) et, au prés. de l'ind., à la 3e pers. du sing. (cf. A, B 2)]
A.— Par fig. étymol., rare. [Avec un suj. désignant un être concr.] Apparaître, se manifester :
1. Le coq chante, l'abeille bat de l'aile contre le vitrage; et le soleil, qui appert en Orient, a déjà épanché sur le monde trois gouttes de sa coupe de lumière.
QUINET, Ahasvérus, 1833, p. 213.
2. Au-dessus d'une ville aux toits comme apaisés,
Aux fenêtres d'où la vie appert, calme et sûre, ...
VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 1, Varia, 1896, p. 102.
Rem. Il s'agit d'un empr. à l'emploi jur. plutôt que d'une survivance d'archaïsme.
B.— Surtout dans la lang. du dr.
1. Emploi trans. ou intrans. [Avec le semi-auxiliaire faire] (Faire) apparaître, (faire) preuve de... Faire apparoir (de) son bon droit, faire apparoir du pouvoir qu'on a (attesté ds les dict. gén. de Ac. Compl. 1842 à Lar. Lang. fr.).
2. Impers. Il appert (de, ou plus rarement par qqc.) que. Il ressort manifestement (de qqc.) que... :
3. ... attendu qu'il appert clairement des débats que Lagoupille, par le désagrément de son commerce et ses exigences sans nom, a réussi à mettre en fuite la clientèle ordinaire du café du « Pied qui remue »...
COURTELINE, Un Client sérieux, 1897, 3, p. 76.
4. Par ces diverses données d'observation, il appert que tous les phénomènes de la géographie humaine initiale et fondamentale (...) peuvent et doivent être examinés à la lumière des faits qui ont été désignés sous le terme de faits « essentiels ».
J. BRUNHES, La Géogr. humaine, 1942, p. 43.
Rare. Comme il appert de qqc. :
5. Les oies sont plus difficiles à surprendre que les gérontes et les truffaldins, étant de leur nature fort vigilantes et sur leurs gardes, comme il appert de l'histoire où l'on voit que les oies du Capitole sentirent l'approche nocturne des Gaulois et par ainsi sauvèrent Rome.
T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 159.
PRONONC. ET ORTH. :[], (il) appert []. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose la graph. aparoir avec un seul p.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. Ca 1100 intrans. « (d'un inanimé, spécialement d'un astre, d'un phénomène astronomique) apparaître, se montrer » (Roland, 737, Müller ds GDF. : Tresvait la noit e apert la cler albe); av. 1180 apparoir + attribut « (d'une personne) id. » (J. DE SALISB., Policrat., Richel. 24 287, f° 96a, ibid.) — 1611, COTGR., puis rare et seulement à l'inf. et 3e pers. de l'ind. prés.; 2. a) ca 1180 il appert que « il est évident » (CHR. DE TROYES, Perceval, éd. W. Roach, 3885 Paris, 1959 : Ore en a si cortois loier M'amie come il i apert); av. 1317 id. (JOINVILLE, St Louis, 25, 20 éd. N. de Wailly, Paris, 1874 ds IGLF : l'autre [fille] ot mesire Hérart de Brienne, dont grant lignage est issu, si comme il appert en France); b) 1690 dr. (FUR.).
Empr. au lat. apparere; 1 « apparaître, se montrer (d'une personne) » dep. NAEVIUS, Com., 87 ds TLL s.v., 261, 46; spéc. en parlant des astres, des phénomènes astronomiques (CICÉRON, Div., 1, 130, ibid., 262, 71); 2 b « être vu, être prouvé » (PLAUTE, Poen., 363, ibid., 265, 12); 2 a, de l'impersonnel apparet « il apparaît que » (TÉRENCE, Eun., 486, ibid., 266, 77).
STAT. — Fréq. abs. littér. :26.
BBG. — BÉL. 1957. — Canada 1930. — DUPIN-LAB. 1846. — LEP. 1948. — POPE 1961 [1952], passim. — SPR. 1967.

apparoir [apaʀwaʀ] v. intr.
CONJUG. usité seult à l'inf. et à la troisième pers. de l'indic. prés. il appert.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland; il appert que, 1180, Chrétien de Troyes; du lat. apparere. → Apparaître.
(1690). Dr. Être évident, manifeste. || Faire apparoir de son bon droit, en montrer l'évidence, le faire constater. || Il appert de cet acte : il apparaît, il ressort, il résulte, il est constaté. || Il appert de ce jugement que…Comme il appert de sa déclaration.
0 Il appert que Theodor Michaïlovitch resta sans nouvelles des siens durant toute sa captivité, ou presque toute.
Gide, Dostoïevsky, p. 85.
DÉR. Apparent.
HOM. Apert.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apparoir — Apparoir, ou Apparoistre, Parere, Apparere, Comparere, Prominere. Apparoir par dessus, Supereminere. Apparoir hors, Extare, Eminere. L isle s est apparuë et monstrée, Emersit e mari insula. Avant qu il apparust aux juges du fait, il fut condamné …   Thresor de la langue françoyse

  • apparoir — APPAROIR. v. n. Terme de Palais. Être évident, être manifeste. Faire apparoir du pouvoir qu on a. Il a fait apparoir de son bon droit. [b]f♛/b] Ce verbe n est d usage qu à l infinitif, et à la troisième personne singulière de l indicatif, où il… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apparoir — (a pa roir) v. impers. Usité seulement à l infinitif et à la troisième personne du singulier du présent de l indicatif : il appert. Terme de palais. Être constaté. Comme il appert par jugement du tribunal. Il a fait apparoir de son bon droit.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APPAROIR — v. n. T. de Palais. Être évident, être manifeste. Faire apparoir du pouvoir qu on a. Il a fait apparoir de son bon droit. Ce verbe n est usité qu à l infinitif et à la troisième personne singulière de l indicatif, où il ne s emploie qu… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPAROIR — v. intr. T. de Palais être évident, être manifeste. Faire apparoir du pouvoir qu’on a. Il a fait apparoir de son bon droit. S’il vous appert que cela soit. Comme il appert par tel acte. Ainsi qu’il appert de tel acte …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aroir — apparoir comparoir …   Dictionnaire des rimes

  • apparaître — [ aparɛtr ] v. intr. <conjug. : 57> • aparoistre 1080; lat. ecclés. °apparescere, de apparere → apparoir 1 ♦ Devenir visible, distinct; se montrer tout à coup aux yeux. ⇒ se manifester, se montrer, paraître, se présenter, se révéler, surgir …   Encyclopédie Universelle

  • apparent — apparent, ente [ aparɑ̃, ɑ̃t ] adj. • aparant 1155; p. prés. de apparoir 1 ♦ Qui apparaît, se montre clairement aux yeux. ⇒ ostensible, visible. Porter un insigne d une manière apparente. Grossesse peu apparente. C est très apparent (cf. Cela se… …   Encyclopédie Universelle

  • appert — (il) → apparoir Appert (Nicolas) (1749 1841) industriel français; inventeur de l appertisation. Appert (il) v. (3e pers. de l ind. de l anc. verbe apparoir.) Il appert que: il est évident que. ⇒APERT, ERTE, APPERT, ERTE, adj. Vx. Clair, évident  …   Encyclopédie Universelle

  • apparence — [ aparɑ̃s ] n. f. • aparance 1283; bas lat. apparentia, de apparere → apparoir 1 ♦ Aspect (de ce qui apparaît); ce qu on voit d une personne ou d une chose, manière dont elle se présente. ⇒ 2. air, allure, 2. extérieur, forme, 1. mine, 1.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”